top of page

L’épuisement parental

La naissance d’un enfant est un « heureux évènement ». Cette belle aventure se découvre chaque jour. Elle se vit en famille, quel que soit la composition familiale (un parent et son enfant, plusieurs enfants ou deux parents et son ou ses enfants). La plupart du temps, le parent trouve un équilibre entre les moments de bonheur partagés avec son enfant et les difficultés qui peuvent survenir.


L’épanouissement parental se mesure avec une « balance qui est à l’équilibre entre les stresseurs (difficultés) que rencontre le parent et les ressources (aides) dont il dispose pour y répondre ».


épuisement parental

Au cours de la vie de parent, il peut arriver que cette balance se déséquilibre et que les stresseurs deviennent bien plus importants que les ressources, c’est ce qui correspond à l’épuisement parental. Cet épuisement s’il devient régulier et envahissant dans le quotidien de parent se transforme en « burnout parental ».


Définition : C’est un syndrome de détresse intense lié à la parentalité, qui se manifeste de trois façons :

  • Un épuisement profond physique et émotionnel, qui n’est pas ou peu soulagé par un repos

  • Une distanciation progressive avec ses enfants. Le parent ressent de moins en moins d’affect pour ses enfants et agit au quotidien comme un automate

  • Une perte d’épanouissement par rapport à son rôle de parent


Le parent ne se reconnait plus en tant que parent et il n’aime pas le parent qu’il est devenu.

Cette situation peut aboutir à des conséquences néfastes sur la personne ou sur les enfants. D’où l’importance de connaitre ce phénomène pour le prévenir, en sortir et retrouver une parentalité épanouie.

Quelques pistes pour s’en sortir :

  • Oser en parler à son entourage (conjoint, famille élargie, amis)

  • Apprendre à reconnaitre ses propres émotions et travailler ses propres compétences émotionnelles - Revoir ses attentes parentales et ses priorités

  • Prévenir les situations sources de stress

  • Réévaluer ses ressources et en trouver d’autres

  • Faire appel à l’entourage en formulant des demandes précises

  • Apprendre à lâcher prise


L’épuisement parental, le burnout parental n’est pas une fatalité.

L’important est d’en parler, de se faire aider par un professionnel si nécessaire, afin de retrouver le plaisir d’être avec ses enfants et une parentalité épanouie pour le bien-être de toute la famille.

Il existe des professionnels formés à la prise en charge du burnout parental retrouver leur liste sur : Burnoutparental.com


Retrouvez le profil de Quitterie Levadou, Educatrice de jeunes enfants libérale, formée à la prise en charge du burnout parental sur l'annuaire Espace Bola :


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page