top of page

Comment choisir un mode de garde pour son enfant ?

Dernière mise à jour : 2 mai 2023


Vous êtes enceinte de seulement quelques semaines et la question du mode de garde se pose déjà ?

Dans cet article Céline Educatrice de Jeunes Enfants vous présente les différentes solutions de garde qui peuvent exister et comment elles s'organisent.




La première chose à savoir c’est que chaque famille aura ses raisons de préférer tel ou tel mode de garde. Les représentations sont multiples sur les accueils collectifs, sur les accueils individuels. Il est important de mettre au clair les « avantages et inconvénients » de chacun pour faire son choix en conscience.


Petites définitions pour mieux comprendre les modes de garde :


Les accueils collectifs :

Les crèches ou multi-accueils : à partir de quinze enfants accueillis. Elles peuvent être gérées par les municipalités, les intercommunalités, les associations, les entreprises.

Elles sont composées de professionnels de la petite enfance, comme des infirmiers puériculteurs, des infirmiers, des éducateurs de jeunes enfants, des auxiliaires de puéricultures, des personnes ayant des CAP petite enfance, des BEP sanitaire et social… Elles sont sous la responsabilité de la PMI (Protection Maternelle et Infantile gérée par le département) et la CAF.

Les micro-crèches : de dix à quatorze enfants. Elles sont très souvent gérées par des entreprises, associations, municipalités ou intercommunalités.

Elle sont composées de professionnels de la petite enfance, comme des infirmiers puériculteurs, des infirmiers, des éducateurs de jeunes enfants, des auxiliaires de puéricultures, des personnes ayant des CAP petite enfance, des BEP sanitaire et social…

Les MAM (maisons d'assistants maternels) : elles accueillent huit à seize enfants (quatre par AM).

Elles sont composées de deux à quatre assistants maternels, qui se sont réunis.


Les accueils individuels :

Les assistants maternels : pour devenir assistant maternel il faut recevoir un agrément de la PMI.

Le professionnel a l’obligation de recevoir une formation de soixante heures dispensée par la PMI. Son domicile doit aussi répondre à certains critères. Une fois ces conditions remplies, le service du département effectue une ou plusieurs visites et statue sur la faisabilité du projet d’accueil de jeunes enfants. Une seconde formation de 60h est réalisée dans les 2 ans après le démarrage de son activité.

Les gardes à domicile : elle sont souvent proposées par des organismes privés ou par des personnes comme employés à domicile, aucune loi n’encadre ce mode de garde.



Dans un prochain article de blog, Céline vous présentera les avantages et inconvénients des accueils collectifs et individuels. En attendant vous pouvez découvrir son profil en cliquant sur ce bouton :


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page